Yardani Torres Maiani

Violoniste et compositeur

Projets Asteria Falsetas YtréYardani&Fabyan

Si, comme violoniste, il s'inscrit incontestablement dans la jeune génération d'élite de l'école française, comme le prouve ses passages et prix glanés d'Avignon jusqu'aux classes d'excellence du conservatoire de Genêve, Yardani Torres Maiani est pour autant bien plus qu'un soliste brillant. Musicien curieux en recherche perpétuelle, il compose et expérimente avec la même passion pour son instrument fétiche que celle qui le mène dans l'exploration des grandes pages de Bach, Paganini, Enesco, Piazzolla …

Cette singularité prend source dans une tradition familiale foisonnante, aux affluents du flamenco et des musiques classiques. Pourvu d'une formidable efficience technique, son approche de l'instrument ressemble à ces rêveries des poètes romantiques, mélange de virtuosité et d'évidente simplicité.

Toute cette richesse d'influences se cristallise dans son travail de compositeur et d'arrangeur. Ses opus à la verve lyrique, aux atmosphères aériennes et exaltées révèlent une signature, où les accents flamenco ne sont que le pretexte, l'entrée en matière d'un véritable imaginaire musical.

Biographie

Yardani Torres Maiani

Violoniste - compositeur

Violoniste et compositeur, il est né en Andalousie en 1988.

Il commence ses études  dans une école de musique de la Costa del Sol, puis au conservatoire de Malaga et grandit dans ce haut-lieu de la musique gitane que sont les Saintes Maries de la Mer.

Il obtient le diplôme d’études musicales au conservatoire d’Avignon et entre à 17 ans à la haute école de musique de Lausanne, ou il obtient le diplôme de bachelor.

Elève de la violoniste Marie-Annick Nicolas, il obtient le diplôme master of Arts en interprétation musicale au conservatoire de Genève en 2011.

La même année il remporte le prix Henryk Szering.

Asteria

La nuit étoilée

"Les pieds ancrés dans la Terre et l’esprit dans le Ciel : telle est l’aspiration profonde de la musique du peuple gitan, musique de chaque instant, en perpétuel mouvement et sans limites."

Avec son ensemble Asteria, Yardani Torres Maiani nous offre une expérience à la fois sensorielle et esthétique. Dans un heureux mélange d’un héritage gitan imprégné de voyages, d’influences classiques et d’exubérance baroque, le violoniste et ses complices nous transportent dans un espace de liberté, où l’expression la plus pure du flamenco se dévoile de façon inattendue !

Disque "Asteria" La nuit étoilée

"Asteria" La Nuit étoilée

Falsetas

Yardani Torres Maiani / Marc Crofts

Jouer du flamenco à deux violons, c'est le défi que se sont lancés Yardani Torres Maiani et Marc Crofts.

En flamenco, une falseta est une brève section instrumentale, généralement assurée par la guitare, entre les parties chantées.
Le violon n'étant ni tout à fait une voix, ni tout à fait une guitare, comment peut-il exister par lui même dans le monde du flamenco ?
En passant par une étude et une déconstruction des éléments propres à cette musique, les deux musiciens tentent de mettre en place une véritable grammaire du violon flamenco.

FALSETAS c'est la rencontre du violon et du flamenco, mais ce sont aussi les regards croisés de Yardani et de Marc, et le dialogue entre leurs visions, nourries respectivement par la musique classique et par le jazz.
Le duo propose un programme de compositions et de relecture des classiques de Vicente Amigo, Paco de Lucia, etc.

Ce projet s'accompagne d'une volonté de transmission, avec une recherche autour de la question de l'écriture du flamenco, tradition a priori orale.
logotype-vert.jpg

Yardani Torres Maiani /
Stefan Fabyan Andreescu

Violon / Cymbalum

Ytré

Quatuor jazz

Construit par petites touches autour de compositions originales puis arrangé collectivement, le répertoire d’Ytré recèle un imaginaire cohérent et puissant où les racines latines et classiques se marient harmonieusement avec la note bleue.

Les cadences de bossa-nova, harmonies jazz et arrangements de facture classique sont autant de prétexte à la création d’ambiances, polyphonies et textures sonores. Les audaces d’écriture qui par moments les mènent aux frontières d’esthétiques contemporaines contrastent avec un amour certain pour le dépouillement, une recherche d’épure. Ytré est insaisissable, libertaire il va sans dire. Leur musique est une gageure, elle réveille les vibrations ancestrales des musiques populaires, gitanes et jazzy, par la correspondance, la recréation...

Page Facebook

Contact